Lipaonline

Menu

Réaliser votre projet avec WordPress et Pods

Aujourd’hui, WordPress est devenu un outil très répandu pour réaliser un « projet Web », à la fois gratuit et de bonne qualité, pour beaucoup, il suffit de télécharger un thème et quelques plugins, et voila votre site prêt à conquérir le monde pour moins de 100€ !

Cela reste une solution idéale si vous voulez un site fonctionnel rapidement et sans vous ruiner, mais si vous voulez intégrer votre site à votre business réel, l’argent et le temps économisé au début, sera vite perdu sur le moyen long terme. Le manque de flexibilité de ce type de solution vous amènera tôt au tard à devoir le refaire, ou pire à le bidouiller, le transformant en usine à gaz ingérable…un peu comme des locaux pas adaptés à votre métier, à la longue votre productivité pourrait en pâtir et vous faire perdre beaucoup d’argent.

Un exemple typique, un philatéliste professionnel a créé un site avec WordPress (il voulait économiser les commissions que prennent les sites spécialisés). Il a créé un article par timbre. Au début tout allait bien… mais au bout de quelques mois, cela devenait ingérable, entre les timbres « mal vendus », et ceux déjà vendu pour lesquels il recevait encore des commandes car il ne les avaient supprimé du site. Au final, le site a été abandonné. Même s’il n’a pratiquement rien coûté : WordPress = 0€ + Thème = 0€ + hébergement = 10€, le temps pour ajouter les timbres ( fiche + scan + côte), et mettre à jour, tout ceci est perdu ! A la base, WordPress est fait pour réaliser un blog ou un site d’entreprise, mais pas pour un catalogue.

Un « vrai » projet web démarre par votre métier, un audit de l’existant ( votre site web, votre mailing list, vos profils sociaux), de la veille sur vos concurrents, de ce que vous voulez faire, de ce que vous pouvez faire (beaucoup n’imaginent pas ce que l’on peut faire sur le web.. en particulier les décideurs malheureusement), et surtout des ressources (aussi bien humain que financiers) dont vous disposez. On obtient un cahier des charges, et le plus douloureux pour votre comptable, un devis 😉

Vous pensez que votre entreprise ne peut pas se permettre un tel projet ? Vous n’auriez pas complètement tord…

Template + WordPress + Pods : le triptyque magique 🙂

Avec un template pour la partie visible, WordPress pour la partie backoffice, et Pods pour la « solution métier », je dispose d’une solution qui profite de la facilité de WordPress pour une mise en oeuvre rapide. Un template flexible (et facilement interchangeable aux désirs du client, ou pour de l’évènementiel par exemple) et Pods me permet de coller au plus près des besoins du client, et de m’adapter aux évolutions futures. Et tout ceci, plus en adéquation avec les finances des PME (voir TPME).

Bien sur, cette solution n’est pas adaptée à 100% des besoins, si vous avez une âme de Zuckerberg-like, que votre but est de concurrencer son réseaux social, ma formation me permettrait de réaliser votre projet, mais WordPress n’est certainement pas le bon outil pour cela, et je n’ai (pour l’instant) que 2 bras et un cerveau…

Pods, le couteau Suisse pour votre site web

Comme (presque) tout plugin sous WordPress, Pods s’installe en quelques clics. Mais aux antipodes des plugins « usine à gaz » qui font un tas de choses (des fois on ne sait pas toujours ce qu’ils font exactement), Pods ne fait rien ! C’est un plugin « bas niveau », qui va vous permettre de faire beaucoup de choses, de la simple widget (comme je l’explique dans cet article) jusqu’à l’intégration parfaite de votre site web à vos outils internes ( gestion clients, commandes…).

Pour vous montrer la flexibilité de Pods, je vais prendre comme exemple, la problématique qui m’a été envoyé suite à mon article d’introduction, à savoir la gestion de livres, et les 3 grands scénarios possibles selon le besoin réel du client, et des ressources disponibles:

90% WordPress + 10% Pods

Cette solution, adaptée pour un blogueur souhaitant parler de ses lectures par exemple, a l’avantage de rester 100% compatible avec WordPress, l’ensemble des thèmes et plugins. Chaque livre fera l’objet d’un article, Pods ne servira qu’a ajouter des champs personnalisés ( isbn,format,nb de pages…) et à créer des templates pour afficher de manière standardisée les livres ou une widget Amazon (pour faire de l’affiliation). Les catégories permettront de trier par rayon (policier,drame..), et les tags seront utilisés pour les auteurs.

50% WordPress + 50% Pods

Pour un collectionneur de livres anciens ou une petite bibliothèque associative par exemple, dans ce scénario on utilise d’une manière plus poussée Pods. Le nombre de livres devient trop important pour être traité comme un article ou page. Il faut créer un Pods par livre, de même pour les auteurs. Créer des taxonomies pour chaque critère de classement souhaités. La « partie WordPress » servira par exemple pour une bibliothèque à annoncer les évènements, présenter des horaires d’ouverture, le chemin d’accès… comme un site d’entreprise traditionnel. Cette solution nécessite plus de travail à mettre en place, mais sa gestion au quotidien est très proche d’un « simple » blog.

10% WordPress + 90% Pods

Lorsque le nombre de livres devient trop important, il devient nécessaire de « sortir » la base des livres de WordPress. Pour des raisons de performances, mais aussi d’ouverture vers l’extérieur. Pods permet de faire cela, et vous pourrez ainsi gérer vos livres avec votre logiciel habituel ( Excel, gestion de stock..), et synchroniser en quelques clics avec votre site (cela peut même se faire automatiquement). WordPress ne sera que la partie visible pour le visiteur. On s’éloigne de la fonction première de WordPress, mais cela permet d’avoir un site « type WordPress » et une sorte de catalogue, le tout dans une parfaite cohérence graphique et fonctionnelle, et évite le développement de deux projets distincts.

Bien sur, chaque projet est différent, mais cela donne 3 grandes directions à suivre dans la conception d’un projet. Le dernier avantage, et non des moindres, il est assez facile de changer de scénario sans devoir tout refaire.

Je suis suis pas rentré dans les détails de chaque cas, des tutos sont en préparations, mais en attendant, vous pouvez lire les précédents ici.

 

Laisser un commentaire