Lipaonline

Menu

Catégorie : SEO

Maillage interne avec Visual Site Mapper (gratuit)

Le maillage interne est une des principales pierres angulaires de l’optimisation d’un site Internet. Je vous propose de découvrir et tester avec vous un outil gratuit que je viens de découvrir avec ma veille sur Twitter. 
Avant de passer au test, revenons sur la notion de maillage interne.

Maillage interne pourquoi faire ?

Lorsque je développe un site web, je donne toujours la priorité à l’utilisateur final du site (dans le but qu’il devienne « client »).
C’est pour cela que pour moi, le maillage interne sert avant tout au visiteur du site pour sa navigation, elle doit être claire et pertinente.
Ensuite, les robots (de Google et d’autres moteurs) vont parcourir le site, pour essayer de comprendre de quoi il parle et le référencer dans leurs index.
Avec ce maillage, vous allez pouvoir mettre en avant certaines pages (les pages cibles), celle où vous voulez emmener votre visiteur, pour se transforme en client (au sens large, cela peut être simplement l’inscription à une newsletter, le téléchargement d’un ebook…).
Et pour les blogs qui ne vendent rien, sans newsletter, ces pages cibles seront optimisées pour le référencement naturelle, elles gagneront du traffic en étant bien classées.

Pour la partie compréhension (la sémantique), je vous conseille un autre plugin : WP Search Console

L’outil dont on va parler aujourd’hui s’intéresse uniquement à l’aspect technique du lien lui même.

Le maillage parfait

Lorsque l’on lit la littérature parlant de maillage interne, on entend souvent parler de silo, de cocon ou grappe sémantique, il s’agit en fait ni plus ni moins que de trier vos contenus, selon une logique qui répond en général à l’intention de recherche de vos visiteurs (Il ne viendrait pas à l’idée aux éditions Robert de ne pas classer les mots de son dictionnaire par ordre alphabétique..).
Une fois ce maillage réalisé en théorie, avec un mindmap (il existe des logiciels pour cela, mais un papier et un crayon peuvent faire l’affaire), il faut le mettre en oeuvre pour vos visiteurs (et Google bien sur).

Et c’est la qu’intervient souvent le problème.. vous connaissez votre sujet, mais vous ne savez pas si vous en « parlez bien » sur votre site, dans le sens, si tout est bien organisé sur votre site, pour que le visiteur sache de quoi vous parlez, et si vous l’orientez bien vers les bons contenus.

WordPress et maillage interne

WordPress est un CMS très flexible, avec une communauté très active, et c’est cela qui le rend très puissant en terme de SEO, on peut pratiquement adapter son site à toutes les situations possibles.
Par conte, il faut avouer qu’à la base (et c’est structurellement toujours le cas), c’est un moteur de blog, avec son aspect de contenus chronologiques, cela n’aide pas à la mise en oeuvre des concepts cités au paragraphe précédent.
Ajoutez des développeurs de thème/plugin qui ne connaissent rien en SEO.
Il devient facile de faire n’importe quoi.

Passons à un exemple concret : https://lipaonline.com/ (oui le site où vous être en train de lire cette article !).

Je suis en train de ré-organiser ce site, les contenus sont toujours présent, mais j’ai changé de thème.
Cela ressemble plus à une constellation inconnue qu’à un cocon vous ne trouvez pas ?
Ce thème est ultra-basique, ce qui va me laisser la pleine maitrise de l’optimisation au référencement… je ne manquerai de vous montrer les changements au fur et à mesure de l’avancement…
Voici à quoi ressemble à maillage « réussi » ? :

Ce n’est pas par hasard si ce site appartient à l’équipe qui développe WP Search Console !

Attention, il s’agit d’un maillage « technique », on peut produire un cocon parfait avec cet outil, qui ne sera en rien sémantique. 

Et vous, votre maillage ressemble à quoi ?
Testez sur : visualsitemapper.com
N’hésitez pas à m’interpeller sur twitter avec vos sites… 🙂

SEO : cocons sémantiques pour les nuls

Les « cocons sémantiques » est une notion que je pratique depuis longtemps, sans vraiment le savoir, et surtout avec une rigueur plus ou moins aléatoire. Les articles ici et la ,puis une discussion sur Parlons Blog et enfin un appel à « témoignage » chez Mitambo m’ont amené à écrire cette article pour démystifier cette notion qui peut paraitre compliquée, mais, pour peu que votre besoin en optimisation ne soit pas extrême (dans le cas contraire, je vous conseille de faire appel à un expert… j’ai des noms si vous voulez…) , est en fait assez simple 🙂

A travers un exemple concret, sur mon blog eSlovénie, je vais vous montrer UNE (et pas LA)  mise en oeuvre possible de cette notion.

Pré-requis et outils pour le SEO

Il faut tout d’abord avoir une idée clair de son site, ce qu’on veut dire, faire ressentir. Sa concrétisation en site web nécessite des bases en HTML pour le SEO (les balise H1, title…), une assez bonne connaissance du fonctionnement de WordPress (si votre site utilise ce CMS bien sur !), un peu de codage PHP (cela peut se limiter à du copier/coller de codes trouvés dans des tutoriaux… mais je préfère toujours comprendre ce que je fais…) , et connaitre les bons plugins, qui, utilisés avec parcimonie, peuvent être d’un grand secours.

Ensuite, il existe des outils pour vous aider dans ces tâches, et vérifier si vous obtenez ce que vous voulez… car les effets en matière de SEO sont rarement immédiat. voici une liste non exhaustive:

Etapes de la mise en oeuvre

Ré-organisation du blog

J’ai ouvert le blog eSlovénie, sans but précis, au bout d’un an, je me suis retrouvé avec un beau bordel… il fallait réagir.

Le première chose à faire : débordéliser le blog et le réorganiser en fonction de ce que mes potentiels visiteurs recherchent ( on attrape pas les mouches avec du vinaigre… avant que le visiteur puisse lire mes articles, il faut le faire venir… si je parle par exemple d’un lieu que j’affectionne, mais que personne connait, il va falloir jouer « d’artifices SEO » pour le faire découvrir à mon lecteur).

La première source de bordel avec WordPress, est les taxonomies (catégories, tags), je vous invite à lire ces articles : SEO & WordPress : Mots Clés Et Catégories puis Comment Bien Organiser Son Blog Avec WordPress ?

Ensuite, pour identifier ce que recherche les internautes, il y a deux sources principale : Google Trends et les forums spécialisés (lire les questions des membres est une mine d’or ! A vous d’y répondre…). Il y a aussi le Adwords KeywordPlanner, mais je trouve cet outil trop orienté « publicité ».

Pour mon site eSlovénie, deux champs sémantiques en ressortent: les destinations (en particulier : Ljubljana, Bled et Portoroz), et les activités (randonnée, rafting, VTT).

Pour ne pas tout perdre de ce qui a déjà été fait, je vais garder les tags qui concerne les destinations, et supprimer tous les autres…

Nettoyage des pages

Une page web, n’est pas constituée uniquement du contenu de votre page/article WP. Elle contient aussi un header, une sidebar et un footer.. en général. Il faut supprimer tout ce qui pourrait gêner la compréhension de vos pages par les moteurs de recherche, tout en gardant une bonne ergonomie pour vos visiteurs. Pour vérifier à quoi « ressemble » votre page pour Google  comment Google comprend votre page, testez la avec alyze.info

Création d’une Homepage statique

Les homepages que l’ont trouve généralement sur des blogs WP, reprennent vos derniers articles, j’explique dans cet autre article Blog & SEO : Anatomie D’une Homepage Parfaite pourquoi j’ai changé. Pour faire ceci, cela dépend de votre thème. Le mien est géré par des widgets, il y a quelques mois de cela, j’aurai pesté contre le dev, mais depuis que j’ai découvert Pods et ses possibilités en matière de widget, cela est très pratique. Une autre solution est d’utiliser des plugins « Page Builder » pour créer votre page (et d’autres). La dernier est de mettre les mains dans le code, refaire votre page comme vous la souhaitez… mais cela nécessite pas mal de connaissance en PHP et Codex WordPress.

Création des « cocons destinations »

Toujours avec Pods, j’ai créé des Custom Post Type « destinations » comme Ljubljana , pour y mettre toutes les informations relatives à cette destinations, dont les articles du blog, que je peut trier grâce au tag que j’ai conservé. Ce travail n’est pas fini, mais les cocons sont créés, reste à les nourrir pour qu’ils grandissent :). il va falloir aussi relier ces articles à cette page.

Pour donner plus de force aux 3 destinations vedettes, je les ai ajoutés dans le menu principal du site.

Testes et ajustements

Après avoir fait toutes ces modifications, j’ai demandé au plugin Mitambo de parcourir mes pages pour voir le résultat:

mitambo-eslovenie-showcase

Le but premier est atteint, reste maintenant les finitions

Pourquoi utiliser mon annuaire sur Google Plus ?

J’ai créé il y a quelques semaines un annuaire sur Google Plus

Pourquoi vous devriez vous en servir pour le SEO de votre site/blog ?

Avant de parler de mon annuaire, voici deux vidéos qui va vous expliquer comment m’est venu l’idée:

Moi fun, mais pour ceux qui ne parle pas la langue de Beckham.. ou qui ont peur des vampires 😉

Pour revenir à Blog Plus

En partageant sur Blog Plus, votre lien va remonter automatiquement chez vous, vous suiveurs.. mais aussi tous ceux qui ont déjà partagé un lien et leurs suiveurs… ce qui à force fait un bon paquet de gens
J’ai demandé conseil à plusieurs « experts » SEO, aucun n’y a vu de contre indication 🙂
Pour l’instant, ce n’est pas encore la foule… je valide pratiquement tous les liens.. alors profitez-en… si demain je reçois des 100aines de demandes par jours.. je n’aurai peut être pas le temps de tout partager…

D’ailleurs, je lance un appel, si cela vous dit de devenir modérateur. L’avantage, vous pourrez poster les liens automatiquement.. mais jouez le jeu aussi… partagez aussi les liens des autres…vous serez aussi gagnant à long terme 🙂

Voila, maintenant vous en savez un peu plus sur ce projet…à vous de jouer partager !

Blog & SEO : Anatomie d'une Homepage parfaite

Dans une vie antérieure pas si lointaine, où je réalisais essentiellement des sites vitrines, une grande partie de mon attention se focalisait sur la Homepage du site. Google n’était pas encore ce qu’il est aujourd’hui, la plupart de mes clients souhaitaient une « présence » sur Internet. Il n’y avait pas encore les réseaux sociaux. Le « web » n’était pas encore (à mon grand regret) intégré dans une stratégie Marketing/Commerciale globale.

Aujourd’hui, avoir un blog est devenu « à la mode » dans la stratégie marketing, vous trouverez souvent des termes comme « Content Marketing » ou « Inbound Marketing« . Derrière ces noms « pompeux », se cache un principe assez simple. Avant lorsqu’on se posait une question, on allait voir sa grand mère, le Larousse, ou pour les plus riches, l’Universalis… maintenant on va voir Google !

Ex: « Comment bien se brosser les dents ? » ou « Comment avoir une grosse *** ? « . Si vous vendez des brosses à dents ou du dentifrice, un visiteur qui se pose la première question, sera plus facilement un client potentiel pour vos produits. Vous feriez certainement plus de trafic en répondant à la deuxième, mais vous n’auriez pas ce qu’on appelle du trafic ciblé, le seul qui est « utile », car le seul qui peut vous rapporter de l’argent, que se soit avec vos produits, ou ceux de vos annonceurs si vous ne vendez rien directement, avec des affiliations ou des publicités…

Un article parfait

Il y a moult sites qui vont vous expliquer comment bien écrire vos articles, pour qu’ils plaisent à vos lecteurs mais aussi aux moteurs de recherche. Pour n’en citer que quelques uns, qui me viennent à l’esprit sans réfléchir (si vous avez d’autres suggestions, je le ajouterai):

Pourquoi optimiser la Homepage d’un blog ?

C’est vrai que la plupart des blogueurs partages leurs articles sur les réseaux sociaux, et font des liens avec d’autres articles (ou des plugins comme CommentLuv permettent de lier votre dernier article dans un commentaire), si bien qu’une grande majorité de vos visiteurs viendront directement sur un article de votre blog.  Mais, par rapport à mon expérience sur différent sites de type « pur blog » ( cad. pas un site vitrine avec un blog en complément), entre 10-20% du trafic entrant arrive sur la Homepage, et si on regarde uniquement le trafic provenant des moteurs de recherches, cela monte à 30% voir même 60% ! Et tout ceci sans aucune optimisation !

Il serait dommage de ne pas choyer ce trafic gratuit, et pourquoi pas l’augmenter par la même occasion non ? De plus, sur le long terme, cette page sera la plus visitée de votre site !

Pour vos visiteurs

Comme disait un grand philosophe « On n’a pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression » 😉 , il faut donner envie à votre visiteur de naviguer sur votre site, avec une ergonomie claire (menu, widget, sidebar, header…) et un contenu de qualité. Vos derniers articles ne sont pas forcément les meilleurs. Il serait intéressant de mettre en avant les articles à succès, ou au contraire ceux qui n’ont pas eu l’effet escompté sur vos visiteurs…

Pour les moteurs

Faites le test avec http://alyze.info/ , vous verrez à quoi « ressemble » votre homepage pour les moteurs… et attendez-vous à être surpris ! Ce site fonctionne aussi très bien pour vérifier la qualité au niveau du référencement de vos articles, mais en général, si vous avez bien suivi les recommandations des sites cités plus haut, il ne devrait pas y avoir trop de surprise…

Comment optimiser la Homepage d’un blog ?

La plupart des blogs proposent en page d’accueil, les derniers articles avec un extrait, et une sidebar, qui reprend ces mêmes articles, plus des commentaires.. tout un tas de choses qui peuvent brouiller la compréhension du contenu réel de votre blog.

Heureusement, sous WordPress, vous avez la possibilité de définir votre page d’accueil. Il suffit de créer une page « Home » et ensuite d’aller dans réglages/lecture :

wp-reglage-homepage

Selon le thème que vous avez choisi, le résultat ne sera pas toujours à la hauteur, l’objet du prochain article, sera justement les différentes astuces pour réaliser facilement une Homepage parfaite avec WordPress 🙂

Note: La Homepage de ce site est en cours rafraîchissement 🙂

 

 

Blog Plus : L'annuaire préféré de Matt Cutts ! ;)

Je n’ai jamais caché une certaine aversion pour les annuaires, qui sont soit disant utiles pour le SEO (bon ok, c’est malheureusement un peu vrai…), alors qu’ils contredisent l’évolution actuelle de cet « art », qui veut qu’on écrivent pour les lecteurs, et qu’on optimisent pour les moteurs.. ces sites n’en ont pratiquement aucun.. des lecteurs… que ceux qui utilisent encore des annuaires pour rechercher un site me jètent leur « -1 » ! 😉

Les annuaires les plus récents se sont transformé en « Massive Guest Blogging » (pour reprendre une terminologie de gamers), et quand on lit les derniers articles parlant de guest blog et Matt Cutts, il est clair que si, il est bien difficile pour l’algorithme de Google de repérer le « guest blog non naturel » lorsque cela est fait avec intelligence, pour les MGB c’est impossible qu’ils réussissent à passer sous le radar !

Partant de ce constat, puisque Matt Cutts n’aime pas les liens, et veut favoriser son réseau social Google Plus… jouons avec lui ! Créons un annuaire chez lui ! Sur son cher Google Plus ! 🙂

Venez vous inscrire sur cette page

et partagez vos liens !

 

Confiture ou Nutella… Qu'en pense Matt Cutts ??

Depuis quelques temps, je suis un peu plus les sites parlant de SEO (c’est un peu mon métier 😉 …

Pour beaucoup, ça consiste à scruter les moindres faits et gestes de Matt Cutts (en gros le gendarme en chef de chez Google… hey Matt, si tu traduis cet article avec Google Translator… j’ai pas dit que t’étais gros !! 😉 ) … en fait une sorte de Closer du SEO 😉

Alors, comme je suis sympa, je vais vous épargner de longues lectures sans grand intérêt !

« Faites du contenu de qualité !! »

… aux yeux de vos lecteurs…

Voila c’est tout ! Tout le reste c’est du pipi de chat (pour rester poli 😉

Que cela ne vous empêche pas de faire du SEO … mais parce que « votre contenu le vaut bien ».. pas pour autre chose !

Voila pour le coup de gueule du matin.. et encore vous avez de la chance, je suis de bonne humeur ce matin 🙂

Edit: et pourquoi pas une tartine de marketing ? (ceci n’est pas du netlinking 😉


2014 : 3 résolutions : SEO, SEO et SEO !

Tout d’abord, je voudrais vous , très nombreux lecteurs de mon blog 😉 , souhaitez une très bonne année 2014 !

Pour ma part, j’espère qu’elle va mieux commencer que n’a fini 2013… si professionnellement je ne suis pas trop mécontent, c’est plus compliqué niveau personnel…

Alors, que nous réserve 2014, normalement pas mal de choses de mon coté, un gros projet doit se mettre en route, une réunion en fin de mois devrait me permettre d’y voir un peu plus clair dans la suite des évènements 🙂

J’ai pris 3 résolutions même si


😉

Search Engine Optimisation

J’ai toujours privilégié l’UEO au SEO, je vais continuer à le faire, en mettant toutefois quelques opérations de « SEO pur » sur mes sites.

Optimiser le maillage interne

C’est une tâche fastidieuse, et une optimisation à manier avec prudence (pour éviter les foudres de Matt) , il y a justement un plugin qui fait ça très bien c’est LiveOptim !

Google Rich Snippets ( micro datas)

Autant parler directement à Dieu 😉

J’utilise déjà l’Authorship de Google, mais je vais pousser plus à fond l’optimisation de ce coté aussi, histoire de mieux « expliquer » de quoi parle mes sites à Google, pour qu’en retour il les indexent mieux 🙂 Je suis en train de tester un autre plugin qui semble bien puissant ( WPSocial), je ne suis pas un adepte du « tout plugin », mais cela peut servir à mes clients (ou à vous :).

Social Engagement Optimisation

Qu’on se le dise, 2014 sera (Google) plus social ! (tout au moins sur Internet.. IRL c’est une autre histoire malheureusement…) Avoir un site Internet, c’est bien, qu’il soit tip top niveau SEO, c’est mieux… mais le faire savoir c’est encore mieux !

Annuaire vs. Blog

Je n’ai jamais été fan des annuaires, pour moi c’est une espèce dinosaure qui ne veut pas disparaitre… Je parle des annuaires « généralistes » qui te permettent de te retrouver entre un vendeur d’abris de jardin et des préservatifs à la fraise, pour certaines niches, ils peuvent être utiles, mais c’est rarement le cas.

Ok, il existe des annuaires de qualité, mais en regardant de plus près, pour y figurer, il faut écrire un article de qualité avec un contenu unique, ce qui n’est ni plus ni moins qu’un article de blog. Pourquoi dans ce cas, ne pas écrire sur un vrai blog, en plus d’avoir les « effets SEO », vous aurez de vrais lecteurs intéressés par votre sujet, qui vont plusser, liker, sharer… voir même vous contacter !

Google Plus ça rox !

Google intègre de plus en plus son réseau social Google Plus, dans ses résultats (il serait idiot de ne pas le faire !), il faut donc ouvrir un compte G+ et partager ses articles si on veut profiter de ce nouveau « vecteur SEO », mais cela ne suffit pas ! Même si beaucoup ne font encore que ça sur ce réseau, ayez une longueur d’avance, en vous investissant, en partageant, en commentant… un réseau social quoi !

Anne Catherine la reine du SEO ?

Hier, en cherche Feedly sur Google, j’ai remarqué une consoeur très bien placée  ! ( screen).

Comment a-t-elle fait ?

  • Elle a fait un pacte avec Matt Cutts ?
  • Elle a sacrifié quelques vendeurs de rêves ?
  • Elle a fait une séance de spiritisme avec un chapeau noir ?

Rien de tout cela, elle est simplement dans mes cercles Google Plus, et dans beaucoup d’autres, participe à des communautés, partage…du coup Google estime que sa parole a une valeur ( AuthorRank), et que tu coup ce qu’elle dit peut m’intéresser dans ma recherche.

Alors soyez actifs sur les réseaux sociaux (en particulier Google Plus !), votre SEO n’en sera que meilleur 🙂

Super Efficace et Organisé

Depuis quelques semaines, mon « espace temporel de travail » est quelque peu malmené par des soucis personnels… dans ces conditions, il devient alors plus que vital d’avoir une organisation très efficace (ce qui n’a jamais été mon point fort 🙁 . Surtout qu’être présent sur les réseaux sociaux, c’est très chronophage, c’est comme dans la vraie vie, le social prend du temps.

En plus de LiveOptim (pour le maillage) et WPSocial , je vais tester sendible.com sur le conseil de Stéphane, cela va me permettre d’optimiser le temps des tâches les moins intéressantes, pour me consacrer à créer de la réelle valeur ajouter à ma présence (j’ai la prétention de croire qu’elle en a une..).

Sport Experience Outdoor (oups, ça fait 4 😉

Moins directement lié au web.. quoique… un meilleur équilibre mentale ne fera pas de mal à la qualité de mes articles 🙂 … et quand on habite ici

ça serait dommage de ne pas en profiter non ?

Scoop.it vs. Google +, quand la curation rencontre le réseau social

Scoop.it est un outil de curation (même si ce terme me rappelle un peu trop les corvées pendant mon service militaire ;)…

Il permet de partager ce que l’on trouve intéressant sur Internet, et parfois ses propres articles (car il arrive de s’ auto-trouver intéressant ;).

Hors, le partage, c’est justement l’essence même des réseaux sociaux, comme Google Plus ! Quand on sait l’importance grandissante que va prendre ce réseau made in Google, pourquoi ne pas profiter d’un outil qui peut faire à la fois de la curation et améliorer votre référencement ?

Communauté Google+

Votre compte Google vous donne accès à toute la galaxie des services de cette société, Gmail, Drive, Analytics, Adsense… et Google+.

Avec votre profil Google+, vous allez pouvoir « signer » vos écrits sur Internet, sur vos sites mais aussi chez les autres (pour des articles et commentaires), et comme sur tout réseau social, partager, « plusser » (la version Google+ du « liker » de Facebook).

Mais ce n’est pas tout, sur Google+ vous avez la possibilité de créer des pages pour votre site, votre entreprise, votre association… et des communauté, l’équivalent des groupes sur Facebook.

Quel type de communauté choisir ?

Il existe 5 types de communauté, chacune adaptée à des besoins particuliers, donnant des droits d’accès différents:

– Publique sans modération :

  • Accès : Tout le monde peut voir les posts, et s’inscrire.
  • Moteur de recherche : Votre communauté et ses posts sont référencés dans les moteurs de recherche.
  • Utilisation : Pour rester connecté avec vos clients, pour votre association, votre club, pour discuter de vos passions…

– Publique avec modération :

  • Accès : Tout le monde peut voir les posts, tout le monde peut faire une demande d’inscription.
  • Moteur de recherche : Votre communauté et ses posts sont référencés dans les moteurs de recherche.
  • Utilisation : Pour votre association, votre club, permet de limiter l’interaction aux seuls membres de votre communauté « réelle »

– Privée avec modération :

  • Accès : Seuls les membres peuvent voir les posts, tout le monde peut faire une demande d’inscription.
  • Moteur de recherche : Votre communauté (sans ses posts) est référencée dans les moteurs de recherche.
  • Utilisation : Pour votre association, votre club, permet de limiter l’accès aux seuls membres de votre communauté « réelle »

– Privée sur invitation :

  • Accès : Seuls les membres peuvent voir les posts, seuls les invités peuvent s’inscrire.
  • Moteur de recherche : Votre communauté n’est pas référencée dans les moteurs de recherche.
  • Utilisation : Pour votre association, votre club, permet de limiter l’accès aux seuls membres de votre communauté « réelle »

– Privée « Google App » :

Dernière née des communautés (novembre 2013), elles permettent de limiter l’accès à un domaine Google Apps for Business. Intéressant si votre entreprise utilise déjà les produits Google.

Mon utilisation

J’ai d’abord créé un communauté privée pour moi uniquement, où je mets mes partages, une sorte de service de bookmark, où je peut trier par thème, « à lire plus tard ».. etc…

Puis, je me suis dit que c’est dommage de ne pas partager avec d’autres… j’ai alors créé une deuxième, mais cette fois publique avec modération (pour éviter des spammers en tout genre..).

Pour mes projets à venir (et présent), je vais aussi créer d’autres communautés privées, limitées aux seuls intervenants du projet ( designer, client, beta-testeurs…).

Et bien sur des communautés publiques lorsque cela sera utile pour le site, client.

Et les pages Google+ ?

Sur Facebook, on peut facilement partager sur son mur, mais aussi sur une page… ce qui n’est pas le cas sur Google+ (enfin pas pour l’instant).

Pour contourner ce problème, il vous suffit de créer une communauté privée, y inviter votre page, ensuite il vous suffira de partager dans votre communauté privée, vous connecter à votre page, et repartager sur celle-ci 🙂

Et vous ? Comment utilisez-vous Google Plus ?

Pensez-vous que c’est un bon outil pour la curation ?


SEO & WordPress : mots clés et catégories

Dans la série « Il n’y a pas de mauvais outil, que de mauvais ouvriers », WordPress et le SEO.

Si vous avez un blog sous WordPress, vous savez certainement ce qu’est une catégorie, un mot clé… mais en êtes vous sûr ? Il existe de nombreux articles qui vous expliquer comment les utiliser… mais je n’ai encore vu aucun qui vous explique pourquoi (qu’on me jette le premier link si je me trompe 😉 , et je ne sais pas pour vous, mais moi si on ne m’explique pas pourquoi, j’ai plus de mal à retenir

Si certains (voir la plupart) des blogueurs utilisent mal cette fonctionnalité de WordPress est avant tout une mauvaise connaissance de l’outil.

Mots clés et catégories : c’est la même chose !

Oui, cela peut paraitre surprenant, mais pour WordPress, il n’y a pas de différence ! Ce sont ce qu’il appelle des taxonomies, qui servent à classer vos articles (pour l’essentielle). Il suffit de regarder une page de catégorie et un page de mot clé, pour voir une très grande similitude (d’ailleurs, dans la majorité des thèmes WordPress, elles sont gérées par un unique fichier « archive.php »). Il y a tout de même une petite différence entre les 2, l’une est hiérarchique (catégories) l’autre pas (tag/mots clés), et c’est cette particularité qui poussent à les utiliser différemment.

Par exemple, pour un site sur la Slovénie. Je peux avoir :

  • Un mot clé « Ljubljana » , avec tous les articles parlant de cette ville.
  • Une catégorie « tourisme », une sous catégorie « hébergement », puis une autre « hôtel ».

Il s’agit bien de ce que je peux faire et non ce que je dois !

Un mot clé n’est pas un mot clé !

Dans le langage courant, un mot clé est un mot important d’un texte, qui peut être mis en avant. Pour WordPress c’est tout autre chose, c’est une taxonomie (comme indiqué plus), c’est un classement d’article par rapport à ce mot. Donc la question à se poser lorsque vous ajoutez un mot clé à votre article n’est pas « Ce mot est-il important dans mon article ? » mais « Dois-je créer un classement à partir de ce mot ?« .

Voici un exemple concret,qui montrent comment à partir de 2 articles sur le même sujet, on peut résonner complètement différemment :

http://www.e-slovenie.com/2475-basket-2013-france-europe-ljubljana/

http://www.lequipe.fr/Basket/Actualites/L-equipe-de-france-se-drape-d-or/403303

Puisqu’ils parlent de la même chose, leur mots clés « humains » devraient être les mêmes non ? Mais doit-on avoir les mêmes mots clés « WordPress » ?

Partons par exemple sur : Ljubljana, basket, Tony Parker.

Si, sur le premier, il parait pertinent de mettre « Ljubljana » comme mot clé (WordPress), ce n’est pas vraiment le cas pour le deuxième article, je doute que les lecteurs de l’Equipe soient très intéressés par l’actualité sportive de Ljubljana ?

Il en va de même dans l’autre sens, combien de visiteur de eSlovénie cherchent des infos sur Tony Parker ?

La différence entre les 2, le contexte = le thème du site, et par voie de conséquence, l’attente du potentiel lecteur.

C’est VOUS le maitre à bord !

WordPress est un CMS, un outil qui vous permet gérer du contenu. Il propose de base un système pour classer ce contenu par auteur (à proscrire sauf sur des blogs « collaboratifs »), par date, par catégorie ou mot clé, mais c’est à VOUS de décider si ces classements ont un sens pour vos visiteurs !

Vous pouvez les utiliser, ou pas, en créer d’autres. Catégorie et tag ne sont que 2 taxonomies installées d’origine dans WordPress, libre à vous d’en ajouter d’autres… Mais toujours garder à l’esprit qu’elles ne sont que des classements et rien d’autre, à vous de juger combien vous voulez de tiroirs et combien d’objets à mettre dedans…j’aime bien cette analogie, c’est tellement facile sur un blog d’ajouter un mot clé, ça l’est beaucoup moins d’ajouter un tiroir à une commode ;), ce n’est pas parce que c’est facile à faire, qu’il faut le faire…

Voila, maintenant à VOUS de jouer, vous connaissez votre sujet, c’est à vous de définir votre stratégie, et ne soyez pas l’esclave de WordPress, c’est lui votre esclave. Si vous avez de difficulté pour choisir vos mots clés, combien il faut en mettre… allez voir les sites qui traite de ce sujet, allégé de ce que vous preniez comme une contrainte de WordPress, avec la peur de mal faire les choses… à partir d’aujourd’hui chaque fois que vous ajouterez un mot clé ou une catégorie, vous saurez exactement ce que vous faite !

Et le SEO dans tout ça ?

Vous allez me dire

« ok, mais tu parles pas de SEO la ! Tu parles d’organisation ! ».

C’est vrai et en même temps tout le contraire.

En organisant votre blog, vous éviterez les multiples pages « tag » avec du contenu identique (ou proche, ce qu’on appelle le « Duplicate Content« ), ça Google il aime ! Vos visiteurs trouveront plus facilement ce qu’ils recherchent, le partageront (s’il est de qualité), et ça Google il aime aussi…

En bref, donnez à vos visiteurs ce qu’ils cherchent et Google vous le rendra 🙂